Assurance soins de longue durée et perte d'autonomie -

Si un jour vous aviez besoin d’aide pour accomplir de simples gestes quotidiens, qui vous procurerait cette aide? Dans 90 % des cas, les aidants naturels sont les membres de la famille, le conjoint ou les enfants. On recense près de 50 000 AVC au Canada chaque année. Les accidents vasculaires cérébraux sont la principale cause de transfert de l’hôpital à un établissement de soins de longue durée.

L’idée générale

L’assurance soins de longue durée  vous verse un montant mensuel, vous permettant d’assumer les dépenses supplémentaires associées à une perte d’autonomie, par exemple pour :

 

 

Combler la perte de salaire en cas d’invalidité de longue durée ou l’arrêt des cotisations au régime de retraite

  • Bénéficier de meilleurs traitements
  • Éviter d’être dépendant de vos enfants ou de votre parente
  • L’espérance de vie augmente, et avec elle, le risque de devenir dépendant augmente aussi.
  • Les coûts de séjour dans une maison de soins prolongés peuvent dépasser 40 000 $ par année.
  • En raison de l’écart grandissant entre la population active et les personnes retraitées, il y a de très minces chances que l’on puisse, un jour, bénéficier d’un financement gouvernemental pour les soins prolongés.
  • Pour ne pas utiliser le patrimoine qu’ils désiraient léguer à leurs enfants pour défrayer le coût de leurs soins de longue durée.

 

QUELQUES STATISTIQUES…

Grâce aux progrès de la médecine, vous vivrez fort probablement jusqu’à un âge avancé. Mais tôt ou tard, les risques de voir votre autonomie décliner s’accroîtront. Selon Statistique Canada, l’espérance de vie à la naissance pour une femme est de 83 ans et pour un homme, de 78 ans. Toutefois, les risques de subir une perte d’autonomie augmentent avec l’âge.

  • De 65 à 74 ans – 1 personne sur 3
  • De 85 ans et plus – 4 personnes sur 5

Sources : Société canadienne du cancer, Fondation des maladies du cœur du Canada

  • Un Canadien de plus de 65 ans sur 11 souffre de la maladie d’Alzheimer ou de démence connexe.
  • Au Canada, 7 % des personnes de 65 ans et plus résident dans un établissement de soins.
  • En plus, 28 % des Canadiens de 65 ans et plus reçoivent des soins en raison d’un problème de santé de longue durée même s’ils ne vivent pas dans un établissement de soins
  • Les Canadiens vivent plus longtemps que jamais, ce qui est une excellente nouvelle. Mais lorsque nous atteignons l’âge de 65 ans, la probabilité d’avoir besoin d’une forme quelconque

Contactez un de nos  conseillers  ou conseillères en sécurité financière afin d’en connaître davantage

 
   

Création de site web par Publi-7 Communications éditeur du portail Projet Habitation